Cyanide / Iso Brown : split E.P. - Bruits de Fond 10 (2007)
Samedi, 22 Décembre 2007 14:37

 

C'est la toute première parution vinylique sur Bruits de Fond. Longuement attendue, presque aussi longtemps mûrie, cette plaque en appelle d'autres pour au moins deux raisons : la première, c'est tout simplement le mix. De fait, chacun des tracks que nous avons pris soin de presser ici ne manquera pas de sévèrement démanger le dj qui sommeille en chaque auditeur, et d'inspirer bien des séances de passe-passe. Une bousculade de bonnes galettes, voilà ce qui risque de se produire, une fois le diamant de la platine posé dans l'un de ces 8 bouts de sillon !

La seconde raison, tout bonnement, c'est que produire ce disque, malgré les embûches, ça nous a bien plu. Et qu'on se verrait bien remettre ça sous peu. Affaire à suivre ici même, donc...

 

pochette_faceisobrown_bruits_10.jpg Mais ce Bruits de Fond dizième du nom, de quoi s'agit-il exactement ?

Et bien, en face A, ce sont d'abord quatre titres (+ une intro, « Bulle ») marquant le retour aux affaires du lorrain Cyanide, après une poignée de titres et de maxis chaque fois remarqués, pour UW – 1ère période –, Six Shooter, Hangars Liquides et plus récemment le strasbourgeois Index records. Au programme, carcasses électrisées, rythmiques déraillées et mélodies sur le fil dénudé. La bande-son des soirs d'orage, en quelques sortes...

 

Quant à la face B, on y entendra quatre titres signés cette fois Iso Brown, un habitué des réseaux électroniques alsaciens - déjà aperçu aux côtés de l'équipe d'Absurde, sur Byte Burger et récemment en coprod avec Index pour le Stupide Disque 01 en 7'' – comme des webradios et forums alternatifs (radio404, Signal-Zéro, Cannibal Caniche). Résolument tourné vers la piste de danse, son electro pétarade et caracole, bondit et rugit en alignant tube sur tube, genre debout là-dedans ! Pas besoin de se faire prier, du reste. Chez Iso Brown, l'intelligence dance music, ça n'est pas qu'un concept, ça s'applique !

 


 

Tracklisting :

A1–Cyanide : « Déséquilibre instable »

A2–Cyanide : « Bulle »

A3–Cyanide : « Mok 7 »

A4–Cyanide : « Mok 2 »

A5–Cyanide : « Fensch touch »

B1–Iso Brown : « Caramba station »

B2–Iso Brown : « Le triskell enchanté »

B3–Iso Brown : « Grab a bi bong »

B4–Iso Brown : « Le ninja et la méduse »

 

 

pochette_facecyanide_bruits_10.jpg

 

 

 

 

Nombre de copies : 300

Publication : juin 2007

Mastering : Finalstep

Pressage : VPI

Artwork : Iso Brown

Pictures : Mamo

Distribution

 

 

 

 

 

 

 

 

Discographies :

 

> Joker / Cyanide : voir ici

 

> Iso Brown (discographie sélective) :

- « Ip E.P. » - Byteburger 31 (2003)

- « Concrete » - Byteburger 35 – mp3 files (2004)

- « Le stupide disque 01 » - Le Stupide Disque 01 (2005)

- « Produced by Bob Rock E.P. » - Byteburger 40 (2006)

- split E.P. Avec Cyanide – Bruits de Fond 10 (2007)

« 1°C » - La P'tite Maison 30 (2009) sous le nom de Torben Nøp

Morceaux sur des compilations :

- « Wurst ist wirklichkeit » sur « Expedition_1 » - Everest records 011 (2005)

- Iso Brown vs dj Cabine : « Un moment historique » sur « Et j'entends siffler la hâche » - Cannibal Caniche (2006)

- « Le club de la moustache » sur « Bedroom Research V3 » - Bedroom Research 017 (2006)

- Iso Brown aka Emmanuel Fromm vs Jérôme Pergolesi : « La jolie roseray » sur « Les souffleurs de bruits » - La P'tite Maison volume 1 (2007)

- Iso Brown aka Emmanuel Fromm : « Contradictions » sur « Les souffleurs de bruits volume1 » - La P'tite Maison CD001 (2007)

 

Liens :

http://www.isobrown.com

 

Chronique parue sur le blog Dweller On The Fringe :

« I bought this record not knowing anything about it and its come to be one of my favorites from the last few years. If you would take Electromeca, Bogdan Raczynski and Subskan and throw them in a blender, I think this is about what you would get. Overall, a very happy vibe that any chiptune lover will dig coupled with dirty and glitchy breaks that bring a nice dose of funk into the mix. Both sides sound very similar but Id say I favor the Iso Brown side because it has a little more groove to it.

I highly recommend this if youre tired of the same old formulas and are not strictly into beard stroking. »

Dweller On The Fringe (2009)