Flavien Gillié « Faire le tour et voir ce qui nous appartient, rien » - Bruits de Fond 24 (2016)
Dimanche, 01 Mai 2016 18:21

La musique ambient a toujours occupé une place centrale dans notre pratique artistique. Mais ce ne semble pas être l’image que véhicule la Manufacture. Certes, cette seconde réalisation proposée par le Bruxellois Flavien Gillié n’a pas vocation à changer l’idée que les Bruits de Fans s’en font. Ca fait maintenant quinze ans que nous publions ce qui nous remue sans trop nous soucier si ça plaira, voire même si ce sera acheté ou téléchargé…

 

 

Mais nous gardons cet indéfectible espoir qu’une poignée d’auditeurs partageront les émotions véhiculées par le travail de Flavien et savoureront comme nous cette invitation à s’ouvrir au monde, toutes oreilles dehors.

Ne vous laissez pas intimider par le titre. « Faire le tour et voir ce qui nous appartient, rien ». En effet, rien n’est à nous. Rien n’est à qui que ce soit d’autre, en fait. Spectateur du monde mais acteur de la transmission, l’empathie au bout du micro, Flavien parcourt sa ville comme le globe – récemment l’Asie du Sud Est puis le Brésil. Il y capte patiemment scènes et sons de cette humanité qui ne fait que passer mais dont la clameur semble se répandre dans tout l’univers, comme un héritage commun et indivisible. Selon le même procédé que « L’apocalypse au quotidien », il y a un peu plus de trois ans, Flavien a collecté ces tranches de vie, ces pièces de bruit mais a aussi composé une série de délicats drones, évanescentes fréquences, halos hypersensibles ; puis a assemblé le parcours auditif d’un peu moins de quarante minutes qui vous est proposé aujourd’hui. Et si tout simplement comme nous, vous avez un impérieux besoin de lumière, cette nouvelle œuvre de Flavien Gillié vous est destinée. Aucune contre-indication ni dose à ne pas dépasser. Alors, oui, faisons le tour. Encore et encore. Contemplons. Soyons sereins. Rien ne nous appartient.

 

 

 

STREAMING & FREE DOWNLOAD

 

 

Crédits :

Prises de sons, drones, agencement : Flavien Gillié

Contient un morceau d'ADeMuRu

Mastering : Jean Ferraille

Artwork : Delphine Chauvet

 

 

 

 

Discographie :

http://www.discogs.com/artist/Flavien+Gillié