Aphasia - « Deadtrax volume 2 » - Bruits de Fond 08 (2005)

2005. Déjà quatre ans de Bruits de Fond. Aphasia retourne au charbon. Deadtrax, deuxième volume. Entre temps, l’hexagone parcouru de long en large avec un live plus efficace et ambitieux que jamais, suivi d’un album sur le Bloc, Aracheend, parfaite alliance de soie et d’acier. Voilà donc pour nous le moment de collecter les souvenirs et oublis, tubes de dancefloor et chutes de studios.

 

deadtrax2.jpg De précieux restes retravaillés pour l’occasion, façon découpe et distorsion, puis réunis en une sacrée sélection. Résultat : l’Aphasia nouveau – oui, parce que ces titres n’ont finalement jamais été publiés – cartonne dans tous les azimuts. Sa mitraille electro fait mouche, sa tek en plomb écrase tous les p’tits pois sur son passage. Son sampler plonge dans un bouillon de culture audiovisuelle millésimé, d’Aphex à « Assassin », de Ferré à « Fargo ». Sa passion des spoken words, elle, s’exprime sans réserve lorsqu’il ose la rencontre entre la folie douce de Christian Prigent (un de ces allumés surréalistes à la sauce Michaux) et le fameux “groove à piston”, bientôt marque déposée.

Mais ça n’est pas tout. Aphasia la joue en effet subtile. Alliance des contraires – ballade mélancolique et tonnerre mécanique –, contraste de lumières – beats anthracites et nappes argentées –, choc des textures – downtempo policé et trash métal écorché –. On le disait déjà depuis quelques temps : à la fois virulent et rayonnant, le son d’Aphasia est désormais le seul fait de son talent. On comprend mieux pourquoi ses Deadtrax sont si vivants !

 

 

 

 

Tracklisting :

T'as tout chié, t'es bien con

Paille de fer

Encore neuf

Caserne

Putain de souterrain

Partez pas

Passe moi le dentifrice

Hop là !

Lavage de cerveau

Moi non mais ma mère oui

Ma bite

Mon hamac

 

Discographie :

http://www.discogs.com/artist/Aphasia