Dig it! 17 - Automat « Capsule » (2020)

1996. Le premier revival electro fait bleeper nos esgourdes. Aux88, Anthony Rother, Drexciya, Carl Finlow, I-F, Aphex, les tubes glacés de la Planet Rome - de Marco Passarani à Andrea Benedetti - et bien d’autres… Nous découvrons ces sons sans âge, si vieux et si modernes dans le même instant - décrits à juste titre comme rétrofuturistes - au fur et à mesure que ces disques incroyables sont publiés chez Direct Beat, UR, Nature, Plasmek, Breakin’, Rephlex, tout en remontant le temps de façon autodidacte jusqu’au début des années 80, quelque part sur une sinusoïde allant de Dusseldorf à Los Angeles via New York & Detroit.


Automat Capsule Dig it 17 2020 recto 800x800A ce moment de l’histoire des musiques électroniques, à ce point de rencontre entre rave et club culture, l’electro n’a pas encore été muséifiée ; Dave Clarke est tout juste en train de s’en emparer pour donner un nouveau souffle à sa carrière. Et tandis que la hype frémit, Raphael Vendramini, jeune DJ parisien, nous coupe le souffle autant qu’il nous secoue l’épiderme lors de ses premières prestations bretonnes avec une sélection tellement juste, tellement fraîche, et une technique si brillante que c’en est presque insolent. Raph se fait alors appeler Da’Natur et il n’a pas froid aux yeux. Plus de vingt ans après, on a gravé en mémoire, comme faisant partie de notre ADN musicale, ces précieuses sessions dont certaines réalisées en petit comité, tard dans la nuit, et évidemment jamais enregistrées. A ce moment précis, donc, nous découvrons tant dans les disques mixés que dans la pratique de Da’Natur une musicalité unique et un groove inspirant, qui va nous marquer à jamais. Nous comprenons également que Raph ira loin.
1997. Da’Natur se produit à Astropolis. Il devient dans la foulée Automat, ou L’Automat, et enchaîne les dates dans les DJ booth qui comptent, du Rex Club au Tresor, jusqu’à être « redécouvert » par les Transmusicales en 2015. Entre Astro & Les Trans, quasiment deux décennies lors desquelles nous le perdons de vue, mais lui ne perd pas son temps. Près d’une quinzaine de EP’s, dont certains partagés avec des noms qui comptent comme Dasha Rush ou Minimum Syndicat, et une compilation « Electrospectif 1997/2004 ». Surtout, un pas de 9 000 km de côté pendant près de 6 ans sur l’Île de la Réunion. C’est là qu’Automat commence à travailler pour la danse contemporaine et le théâtre. De retour en Métropole, il se produit notamment avec la danseuse Emmanuelle Huynh à la FIAC et au centre Georges Pompidou.
2020. Le renouveau electro incarné par Norwell, Umwelt, Datawave, Legowelt, E.R.P. claque nos tympans depuis déjà trois-quatre ans. Et replace Automat sur nos cartes sons. Tout ce temps perdu qu’on veut soudain rattraper. Comme en 1996, la même sensation de primeur à l’écoute de sa discographie, construite autour de ces formes rebondies, avec ce sens de la formule à la fois simple et généreuse. Inscrite dans les pas de danse de ses aînés, mais possédant ce feeling bien personnel, ce son à la fois fluide & chatoyant.
En une heure de mix, « Capsule » capture toute la saveur de ces Automatismes funky, ces intenses parfums soul - réminiscence des amours vinyliques de prime jeunesse - comme un prolongement à la compilation « Electrospectif » de 2004 dont certains titres sont d’ailleurs tirés. Et nous projette dans un futur proche grâce à deux extraits du doublé vinylique à paraître chez l’excellent label britannique Brokntoys.
Cette capsule, aux significations multiples - clin d’œil à la webradio spécialisée dans les sons électroniques qui nous sont si chers - vient se poser dans notre collection sous le signe des retrouvailles. Elle constitue sans nul doute un joli présent adressé à ses followers. Peut-être révèlera-t-elle également le talent de ce producteur aussi singulier qu’attachant à quelques oreilles profanes ? C’est bien là son ambition, réaffirmant au passage nos fondamentaux : publier une musique artisanale mais soignée, exigeante mais accessible. Et évidemment en libre téléchargement.


 

Download / Streaming

 

 

Tracklisting :

Tadd - MF016 - 2014

Conflict - SAR12 – 2005

Forthpel - BT49 – 2020

No More - SAR12 - 2005

Brainmap - SAR12 - 2005

Nematod - FP006 - 2007

Pourquoi? - BT53 - 2020

Raw_Bot - SAR12 - 2005

Phaze 1 - id013 - 2003

Enemyz - SAR12 - 2005

Last Night - BT28CHR02 - 2018

Terre-Mer - SAR27 - 2013

Dark Days - BT28CHR02 – 2013

 

 

Automat Capsule Dig it 17 2020 verso 800x800

 

 
All tracks by : Automat
Artwork : MoA
Liens :
https://automat1.bandcamp.com
https://soundcloud.com/automat-1