C'est le premier EP en vinyle du projet solo de l'artiste rennaise Gwladys Orbs sous le nom de Carriegoss. En cinq titres, elle dévoile sa synth pop aux structures mélodiques, combinant une nostalgie palpable et des paroles qui narrent tantôt les affres d’un quotidien parfois trop terne, tantôt les joies bancales que dessinent ses songes. C'est la 27ème référence de la Manufacture des Bruits de Fond. Get in TOUCH with Carriegoss !

 181993122 497762571267091 6878039345269318102 n

Du son pour Steve Maia Caniço, 24 ans, mort après une charge de police sur un quai de Loire à Nantes, le 22 juin 2019, au petit matin de la fête de la musique.

Du son pour toutes les victimes de violences policières.
Du son pour Zineb Redouane, 80 ans, tuée à Marseille en 2018. Du son pour Aboubacar Fofana, 22 ans, tué au Breil à Nantes en 2018. Pour Adama Traoré, 24 ans, tué à Beaumont-sur-Oise en 2016. Pour Rémi Fraisse, 21 ans, tué à Sivens en 2014. Pour Zyed Benna et Bouna Traoré, 15 et 17 ans, tués à Clichy-sous-Bois en 2005. Et pour tant d’autres depuis longtemps ; Malik Oussekine, les morts et les centaines de blessés du métro Charonne…

Qui sera la prochaine victime d’un tir de LBD, d’un tir de grenade, d’un ordre de charge aberrant, d’un coup de tonfa ? On compte les morts, on ne compte plus les mutilés, les éborgnés…

Du son par solidarité et pour que justice soit rendue, en soutien aux proches des victimes et aux collectifs qui se battent pour que cessent les violences policières !

Le produit de la vente de cette compilation ira aux collectifs de lutte contre les violences policières et de soutien à leurs victimes. Merci aux artistes et aux groupes qui ont créé et donné un morceau.


#StopViolencesPolicières  (écoutez / soutenez / achetez)

a2793301016 10

 

Avec sa première livraison pour La Manufacture des Bruits de Fond, Azra nous confronte à sa matière vinylique en pleine combustion. « Latitude of ignition » brûle, crépite, irradie au fil des tableaux qui se succèdent et déferlent même, hauts en couleurs et forts en sensations. D’un monde à l’autre, dans une transformation continue du corpus sonore. Le résultat est proprement jubilatoire et l’on oublie littéralement le tour de passe-passe qu’opère Azra, effaçant toute contingence technique pour nous entraîner dans une heure entre montée d’adrénaline et respiration profonde. Avec ses coups d’éclats, ses grondements/ pincements/picotements/ frottements. Ses gorges déployées, ses mots susurrés, ses silences assumés.

 

Azra Latitude of ignition Recto

Les Démons du gymnase, c'est le crew qui rafraîchit (ou réchauffe, c'est selon) la nuit Lorientaise depuis une petite année au rythme de ses soirées aux plateaux aussi excitants que les lieux choisis pour y attirer un public fidèle et enthousiaste. Bar tabac, appartement, atelier d'artistes, jamais une salle de concert en fait. Pour marquer la fin des Ateliers du bout du monde, forcément au fond de la dernière rue du port de commerce, Les Démons nous ont réservé trois nuits délirantes les jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 avril. Gros programme tout azimut pour qui aime les musiques radicales et bruyantes, ce septième épisode d'une série qu'on ne souhaite pas voir s'arrêter en si bon chemin accueillera notamment des artistes que la Manufacture des Bruits de Fond connaissent bien, comme le DJ en chef, S.Y.D qui concluera la première soirée aux acccents indus/rap, Le Crabe qui crachera ses métastases sonores le vendredi au cours d'un rendez-vous très grind/punk, ou Groin, illustrateur et noiseur de talent, et évidemment vieux compagnon de platines de nos soirées souterraines, qui conduira la dernière soirée de l'extrême vers une aurore en rouge et noir.

L'intégralité des infos se trouve ici et l'èvenement FB ici.

demons7